PageEntete




Mes achats

  • Il n'y a pas de produit dans votre panier.

Mon compte




Vous êtes ici : Coups de cœur
Recherche

Coups de cœur


Coups de cœur heart ou coups de gueule broken heart.

Ici, MonHélios évoquera son quotidien, ses rencontres, ses joies et ses déceptions.

Ancrée dans un territoire, souhaitant s'enraciner, MonHélios cherche à être à l'écoute. À l'écoute des auteurs, à l'écoute des lecteurs. Si c'est une personne seule qui anime la maison d'édition, MonHélios est avant tout une maison d'édition qui se nourrit d'échanges, de rencontres pour le bien du livre, pour arriver à développer des projets. Apporter sa contribution à la connaissance du territoire pyrénéen, cela ne peut se faire en étant solitaire (ce serait être donneur de leçon !) mais en étant un maillon autre que ce qui existe déjà... et ce maillon doit être complémentaire.

heartcheeky À l'attention de nos lecteurs parisiens, un véritable coup de cœur à un libraire pour qui le lecteur est roi et qui se décarcassera pour vous trouver le livre désiré. Un de ceux qui font leur métier avec passion et qui n'abdiquent pas facilement. Comment  MonHélios le connaît-il ? De la meilleure des façons : pour l'avoir éprouvé ! JP. Picard, de la librairie La Griffe noire –  2, rue de la Varenne – 94100 Saint-Maur (téléphone : 01 48 83 67 47) a été saisi d'une commande d'un de ses clients. MonHélios était concerné. Il appelle le diffuseur de MonHélios qui lui répond que l'ouvrage est épuisé. "Le diffuseur n'en a peut-être plus, OK mais l'éditeur peut en avoir encore quelques-uns dans ses cartons", raisonne le libraire… et d'appeler la maison d'édition. Coup de téléphone à l'un, coup de téléphone à l'autre, mail pour confirmer la commande, beaucoup d'énergie dépensée pour satisfaire le lecteur, ce client-roi. Oui, c'est son travail au libraire qui gagne sa vie en vendant des livres ! Euh… êtes-vous sûr dans le cas présent le libraire en question avait à gagner quelque chose dans l'histoire ? L'ouvrage en question que la maison d'édition s'est empressée de lui envoyer, coûte 9 euros TTC. Remise de 30 % à ce libraire, soit 2,70 euros mais le dit libraire doit prendre en charge les frais de ports (2,40 euros)... lui reste 30 centimes... mais il a appelé le diffuseur, il a appelé la maison d'édition sur son portable… et il va falloir qu'il mette un timbre sur l'enveloppe pour payer la maison d'édition. Cela il le sait et le savait avant d'appeler le diffuseur et pourtant il a fait son métier : il n'a pas eu la tentation de répondre à ce client : "livre impossible à obtenir" ou "référence trop ancienne" ou…
Amis lecteurs parisiens qui, parfois, venez vers nous en désespoir de cause car vous n'avez pas la chance de connaître un libraire aussi consciencieux et dynamique que JP Picard, prenez un RER, un bus, votre voiture, un vélo ou vos pieds et rendez-vous chez ce libraire.Si au final d'une commande que vous avez passé, il vous dit que le livre il ne peut pas l'avoir, c'est vraiment parce qu'il ne pourra pas l'avoir ! L'explication qu'il vous donnera sera vraie, pas du pipeau !

Amis lecteurs, la maison d'édition est toute prête à faire une liste des "libraires coup de coeur" partout en France. Vous trouverez plus bas dans le propos (mais aussi à la rubrique "je suis… lecteur"), des libraires des Pyrénées dont nous apprécions la qualité du travail. La liste n'est pas exclusive, ni exhaustive, et si vous lecteurs avez envie de nous parler de votre libraire, que vous vouliez le recommander à d'autres lecteurs, n'hésitez pas à nous le dire. Nous nous ferons un plaisir d'en parler.

 
smiley Lorsque André Hourcade, auteur de la monumentale Anthologie de la chanson béarnaise, vient trouver MonHélios pour voir ce travail de vingt ans être édité, il est certain que si la maison d'édition ne donne pas une suite favorable, cette érudition, sans être perdue, sera déposée dans un centre d'archives et méconnue du grand public. Projet lourd, trop lourd pour être porté par les amoureux de la culture béarnaise, bénévoles enthousiastes qui ont tant à faire. MonHélios a donc fait, allant chercher de l'aide financière auprès des institutionnels que sont la Région Aquitaine et le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques. À œuvre exceptionnelle, démarche exceptionnelle !  Mais éditer est une chose, le faire connaître une autre. Pour MonHélios, nul doute, le renfort de la Maison de la Culture béarnaise, cet "Ostau bearnes" sis à Pau était souhaité et serait le bienvenu car c'est en multipliant les actions et en les faisant aller toutes dans la même direction que cette langue si chantante, si expressive perdurera. L'Ostau bearnés a pris à bras-le-corps la souscription qui a été faite.
Ah... au détour, une réalité. MonHélios a réalisé plusieurs campagnes de souscription pour favoriser la sortie de ses livres. Cent euros au lieu de 140 euros, l'offre était certes alléchante, mais dépenser en aveugle cent euros ce n'est pas rien. Pourtant cette campagne de souscription est celle qui a rencontré proportionnellement au prix demandé le plus d'enthousiaste et si nous établissons une moyenne d'âge des souscripteurs, ce fut celle (et de loin) qui a rallié les lecteurs les plus jeunes et donc qui a la moyenne d'âge la moins élevée. Qui a dit que la langue était en perte de vitesse, qui a dit que la transmission était aussi improbable qu'impossible ? Il y a au contraire une forte demande du lectorat (jeune) autour de la langue de ses racines.
N'hésitez pas à aller faire un petit tour sur leur site: http://www.ostaubearnes.fr/
Gageons que vous serez surpris de la richesse de ce site tout comme un détour s'impose sur le site de l'institut occitan, http://www.in-oc.org/, autre acteur incontournable que MonHélios a sollicité.
 
smiley Un président passionné (René Escafre), une société d'études aux adhérents dynamiques, la Société d'Études des Sept-Vallées est une de ses sociétés savantes qui est un acteur culturel pour toute une vallée (le Lavedan et Pays Toy) et même au-delà. Des projets ? Ces érudits en ont à foison. Publier ? "Il faut publier", aime à répéter son président. Oh pas tout et n'importe quoi ? Il y a déjà fort à faire avec l'essentiel. Une revue annuelle à laquelle s'ajoutent des contributions par-ci par-là, des ouvrages hors collection, l'activité éditoriale est intense pour cette société d'études  dynamique et bien à l'image de cette association, souvent sur le terrain en Hautes-Pyrénées, pour aller à la rencontre des lecteurs. Le rapport avec MonHélios ? Une répartition des tâches. "Ce n'est pas notre job d'éditer Jean Dieauzaide, nous a dit René Escafre au salon de Vic-en-Bigorre, faites-le vous et nous, nous ferons les légendes". Cela fut dit... cela fut fait. Après il y eut aussi Cauterets, images d'un patrimoine architectural de Jacques Journel et Les mystérieux escaliers de Bigorre de Paul Lafon, collaboration étroite et attentive entre une société savante et dynamique et une maison d'édition prête à accompagner les projets quand il le faut, le tout dans le respect de chacun. Pour en savoir plus sur cette société savante : http://www.lavedan-pays-toy.fr/

smiley Parmi les sociétés d'érudition où des liens sont tissés entre elles et la maison d'édition, où l'on a plaisir à se rencontrer et à se parler, citons le Centre d'étude du protestantisme béarnais : http://www.cepb.eu/ qui fait autorité pour ses publications autour du protestantisme béarnais, Mémoire collective en Béarn : http://memoirebearn.canalblog.com/ qui porte si bien son nom en faisant depuis longtemps un indispensable et irremplaçable travail d'écoute et de capture du savoir et du vécu. D'importance départementale puisque rassemblant 14 communes des Pyrénées-Atlantiques qui en ont le label mais ayant une assise régionale et internationale, l'association Bastides-64  http://www.bastides64.org fédère comme son nom l'indique les villages et les villes à cette architecture si typique et qui ont des richesses patrimoniales à revendre pour qui sait prendre le temps de flâner et de regarder.
 
smiley Enfin, il y a les associations  pour lequel le dialogue était naturel entre elles et la maison d'édition telle que MonHélios. Impossible de se dire "éditeur des Pyrénées" et ne pas donner l'adresse du site de la revue Pyrénées (http://www.revue-pyrenees.com/) très régulièrement mis à jour (cliquer sur "quoi de neuf sur le site ?" en bas à gauche), de la Revue pyrénéenne (http://clubalpin.crmipy.free.fr/i4rp.htm). Animées par des bénévoles, numéros après numéros, ces revues écrivent l'histoire d'hier et d'aujourd'hui des Pyrénées. Ils sont incontournables !
 
smiley Mais il est une association dont MonHélios souhaite aussi vous parler : la Maison de la montagne à Pau. Cela bouillonne depuis dix ans de ce côté-là. Un petit clic valant mieux qu'un long discours… http://www.lamaisondelamontagne.org/ N'hésitez pas à revenir souvent sur cette adresse, car ça bouge, ça bouge beaucoup dans cette association, ça fourmille d'idées, ça défend des idées avec une foi... à déplacer les montagnes !
 
cheeky Coups de coeur angel
 
laugh Sur ce site, vous pouvez vous documenter sur les livres MonHélios, acheter les dits livres mais vous avez peut-être d'autres envies de Pyrénées. Bien sûr, il y a les grands sites marchands... mais il y a aussi (et surtout) celui-là : http://www.livres-posters-pyrenees.com/
Derrière ce site se cache un libraire, un libraire passionné, un libraire comme on aimerait en avoir beaucoup, nous, les petites maisons d'édition car ils sont les vrais défenseurs du livre et de la culture.
Nous taisons volontairement son nom ici (mais nous le citons par aileurs dans une autre rubrique...) pour ne pas nous faire accuser de favoritisme d'autant que la richesse de son département (les Hautes-Pyrénées) est d'avoir un réseau existant de très bons professionnels et qu'il est vraiment un parmi d'autres : il a juste avec ce site mis à jour très régulièrement (pour ne pas dire journellement) un petit temps d'avance sur ses confrères.
 
 wink Merci à vous lecteurs qui pendant très longtemps sont venus sur une site bien imparfait où il y avait marqué "site en construction". Simple à faire un site ? Peut-être pas mais faisable quand on en a la compétence. Et longtemps c'est cela qui nous a manqué. N'hésitez pas à nous faire un mail pour nous donner toutes vos suggestions, nous faire vos remarques. Nous sommes là aussi à votre écoute et prêts à faire les améliorations nécessaires. Et vu que le bouche à oreille est la meilleure des publicités : si vous cherchez un bon webmaster, quelqu'un de compétent et sérieux, nous sommes tout à fait prêt à vous donner les coordonnées de David Esquerra qui mérite amplement ce clin d'œil.
 
smiley En 2009, MonHélios a reçu de la part de l'Etat (via la DRAC Aquitaine) et la Région Aquitaine dans le cadre du protocole Etat-région d'aide au développement des maisons d'édition, une aide de 8000 euros correspondant à 40 % des investissements réalisés. Cette aide précieuse a permis de financer le rééquipement total de la maison d'édition en matériel informatique – achat d'un Macintosh, d'un écran haute définition, disque dur externe, logiciels professionnels, scanner diapositives et films (venant compléter un scanner à plat), imprimante à jet d'encre couleurs A3 (venant compléter une imprimante laser recto-verso noir) – mais aussi d'acheter un ordinateur portable, un vidéo-projecteur et un appareil photo numérique, matériel qui est à disposition des auteurs MonHélios pour leur besoin (conférences ou autres). Enfin, une partie de la somme reçue était dévolue à la réalisation de ce site internet.
Que la DRAC Aquitaine et la Région Aquitaine (via l'agence ECLA qui a instruit le dossier) sachent combien cette aide a été précieuse car très concrète, ancrée dans la réalité éditoriale. Elle permet aujourd'hui à MonHélios d'avoir un outil de travail en totale adéquation avec ses besoins, de donner vie aux livres avec sérieux et, nous l'espérons, compétence en apportant un "plus" culturel à ceux qui veulent bien nous lire, le tout presque… "confortablement".
Pour mieux connaître le monde du livre en Aquitaine : http://ecla.aquitaine.fr
 
smiley Best seller sur internet, nous vous invitons à le visionner car il est un beau plaidoyer pour le livre, un immense clin d'oeil plein d'humour et tellement vrai :
angry Coups de gueule angry

Pas de coups de gueule pour le moment… mais il y en aura... nécessairement... quand on connaît le caractère de la responsable éditoriale, cela (re)viendra ! Pour le moment, elle peste, grogne, vitupère contre le temps pourri qui règne au-dessus d'elle depuis de trop longs mois ! Hélios, le dieu grec du soleil.... Hyétios, celui de la pluie... Il y a deux lettres de différence tout de même entre les deux, impossible de se tromper ! Grrrrr !

 

 


chequeatos Mentions légales Conditions de vente-Engagement-Expédition
Copyright © ALD2I