PageEntete




Mes achats

  • Il n'y a pas de produit dans votre panier.

Mon compte




Vous êtes ici : Catalogue / Joyaux de la littérature
pyrénéenne
/ Ascension au Vignemale

Ascension au Vignemale
du Prince de LA MOSKOWA

32 p. ; 20 x 26 cm,
couverture à rabats.


9791090065116

Il se croyait le premier à réaliser cette ascension… mais son témoignage reste une valeur sûre.
18.00 €

Ajouter au panier

Récit des plus intéressants, inaugurant une variété nouvelle de littérature montagnarde : le récit d’homme du monde, non ascensionniste professionnel, mais bon marcheur, chasseur et sportman, qui arrive de Paris à la montagne, ne recule pas à l’occasion devant un coup de collier pour un beau pic, quitte à être fatigué le soir, et se trouve faire en deux jours ce que 
Chausenque ne fait pas en soixante ans.
En juillet 1838, le prince de la Moskowa, fils aîné du maréchal, chassait dans la région de Boucharo (dans la vallée d’Ordessa ?) avec son frère Edgar Ney, lui-même futur prince de la Moskowa, son domestique David, et trente chasseurs. Son guide Cantouz lui dit : – Voulez-vous faire une course extraordinaire et inédite, à 12000 pieds (sic), et plus facile que le Mont-Perdu, lequel est cependant très fréquenté depuis que Rondo a trouvé le chemin par la tour de Gaulis ; bref, monter au Vignemale ? – Répondez-vous du chemin ? – Absolument. Et l’ascension est décidée. (Henri Beraldi, Cent ans aux Pyrénées).

Napoléon Joseph Ney, prince de la Moskowa (1803-1857) est un homme politique français entré au service de la Suède en suivant Bernadotte. Sportif, il ascensionne le Vignemale et s’en attribue la première. Or, Ann Lister a réalisé l’ascension la… veille ! Justice ne lui sera jamais rendue puisque la voie prise s’appelle toujours de nos jours « la voie du prince de la Moskowa ».

chequeatos Mentions légales Conditions de vente-Engagement-Expédition