PageEntete




Mes achats

  • Il n'y a pas de produit dans votre panier.

Mon compte




Vous êtes ici : Catalogue / A la (re)découverte
du temps passé
/ La Henriade (suivie de) Essai sur les guerres civiles de France (et) De la Mort de Henri IV

La Henriade (suivie de) Essai sur les guerres civiles de France (et) De la Mort de Henri IV
de VOLTAIRE

Illustrations de Jean-François Dettori

166 p., ill. • 14 x 22 cm • broché • cousu
 

ISBN 978-2-914709-01-9

Grâce à Voltaire et à son poème épique (4300 alexandrins), Henri IV devient un mythe. "Ralliez-vous à mon panache blanc / Vous le verrez toujours au chemin de l'honneur et de la gloire" (chant VIII).
22.00 €

Ajouter au panier

Voltaire est un jeune écrivain lorsqu'il s'essaie à la poésie épique. Sa source d'inspiration lui est donnée par un roi de France dont le souvenir est vivace : Henri IV. En 1723, paraît La Ligue, poème en neuf chants. L'ouvrage à peine publié, Voltaire se déclare insatisfait de son écrit. Aussi, il ajoute un chant et change le titre ! La Henriade naît et, grâce à cette œuvre incontournable qui relate la Saint-Barthelémy, le siège de Paris, la bataille d'Ivry, ses amours avec Gabrielle d'Estrées, Henri IV entre dans la légende à jamais.
Le succès de ce livre est immédiat : quatre mille exemplaires vendus en quelques semaines et soixante éditions successives de son vivant ! Au XIXe siècle, les meilleures scènes sont reprises sous forme de toiles imprimées et entre dans toutes les demeures… car Voltaire, en précurseur, a souhaité que des illustrations accompagnent son poème. Il a même été jusqu'à commander des dessins)à des graveurs de renom en leur dictant le sujet de la composition à réaliser.
Dans la lignée de cette tradition iconographique, mais en laissant entière liberté à l'artiste, cette Henriade publiée aujourd'hui prend en compte les ultimes corrections voulues par un des plus grands écrivains français pour ne faire enfin une œuvre achevée.


Voltaire est un jeune écrivain lorsqu'il s'essaie à la poésie épique. Sa source d'inspiration lui est donnée par un roi de France dont le souvenir est vivace : henry IV. En 1723, paraît La Ligue, poème en neuf chants. L'ouvrage à peine publié, Voltaire se déclare insatisfait de son écrit. Aussi, il ajoute un chant et change le titre ! La Henriade naît et, grâce à cette œuvre incontournable qui relate la Saint-Barthelémy, le siège de Paris, la bataille d'Ivry, ses amours avec Gabrielle d'Estrées, Henri IV entre dans la légende à jamais.
Le succès de ce livre est immédiat : quatre mille exemplaires vendus en quelques semaines et soixante éditions successives de son vivant ! Au XIXe siècle, les meilleures scènes sont reprises sous forme de toiles imprimées et entre dans toutes les demeures… car Voltaire, en précurseur, a souhaité que des illustrations accompagnent son poème. Il a même été jusqu'à commander des dessins)à des graveurs de renom en leur dictant le sujet de la composition à réaliser.
Dans la lignée de cette tradition iconographique, mais en laissant entière liberté à l'artiste, cette Henriade publiée aujourd'hui prend en compte les ultimes corrections voulues par un des plus grands écrivains français pour ne faire enfin une œuvre achevée.

 


chequeatos Mentions légales Conditions de vente-Engagement-Expédition