PageEntete




Mes achats

  • Il n'y a pas de produit dans votre panier.

Mon compte




Vous êtes ici : Catalogue / Les classiques
du pyrénéisme
/ Fragments d'un voyage sentimental et pittoresque dans les Pyrénées ou Lettre écrite de ces montagnes

Fragments d'un voyage sentimental et pittoresque dans les Pyrénées ou Lettre écrite de ces montagnes
de Jean-Florimond Boudon de SAINT-AMANS

128 p. • 14 x 22 cm • broché • cousu
 

ISBN 978-2-914709-12-5

Cet ami de Ramond de Carbonnières raconte ses sorties dans les environs de Barèges. Auteur de la première flore des Pyrénées.
19.00 €

Ajouter au panier

Né en 1748, Jean-Florimond de Boudon de Saint-Amans vient pour la première fois dans les Pyrénées en 1788. Il s’insalle à Barèges pour un mois. De là, il sillonne les Pyrénées centrales et herborise en compagnie du géographe Pasumot ou de quelques autres esprits éclairés qui fréquentent la petite cité : Dusaulx, Costé… D’un ton léger, il raconte ses sorties dans les proches environs de Barèges, son ascension du Pic du Midi, ses nombreux allers et retours à Gavarnie…
Cette longue “Lettre écrite de ces montagnes”,  publiée à Metz en 1789 chez le libraire Devilly, est suivie du “Bouquet des Pyrénées”, un catalogue des plantes qu’il a pu observer pendant son séjour pyrénéen : l’herbier de deux cent vingt-neuf plantes de ce passionné d’histoire naturelle.
Par la suite, Saint-Amans reviendra dans les Pyrénées, toujours à Barèges. Entre 1798 et 1801, il suivra son ami Ramond dans ses courses pour herboriser avec lui. Il meurt en 1831.
Le prototype du récit botanico-pittoresque (Beraldi).

Né et mort à Agen (1748-1831), d'abord parti aux Antilles comme capitaine, il redevient Agenais à son retour à la vie civile. Érudit, amateur des Belles-Lettres, passionné de botanique, il est un des fondateurs de la Société d'agriculture, lettres, sciences et arts d'Agen, en 1776. Professeur d'histoire naturelle à l'École centrale d'Agen sous la Convention, quatre fois consul d'Agen avant 1789, il est nommé commissaire au Roi pour la formation du département au moment de la Révolution, puis président de l'Administration centrale et, de 1800 à sa mort, président du Conseil général de Lot-et-Garonne.

chequeatos Mentions légales Conditions de vente-Engagement-Expédition